27/03/2006

Elle

Son corps est un temple, son coeur l'autel de mon sacrifice,
où je verse l'eau de ma vie par un baiser d'éternité...
Emporte moi ange déchu et brûle cette enveloppe de contraintes,
pour libérer l'être en amour que je suis,
l'être auquel j'aspire depuis sa venue,
depuis qu'elle a posé ses yeux sur mon âme
et bu les maux de ma vie...

Les commentaires sont fermés.