19/07/2006

Israël a le droit de se défendre...

Israël a le droit de se défendre :

Profession de foi du grand frère américain, reprise par des gouvernements "alliés" soumis...



Eh bien voilà le résultat...


J'ai longtemps hésité à mettre cette photo... et puis finalement je me suis décidé à adopter la logique du photographe qui, face au dilemme de représenter l'horreur ou non, choisit simplement de porter témoignage de l'abomination commise...

Sans cette image qui saura ce qui est arrivé à cet enfant...? Quelqu'un s'en souciera-t-il pour autant...?! Sans parler des centaines tombés sous les balles et les bombes israéliennes!

Le fait est que la guerre est sale, que cette guerre en particulier l'est et pour plusieurs raisons:

1. Parce qu'i ne s'agit nullement d'une guerre conventionnelle! Car sous prétexte de deux soldats enlevés, cette armée d'occupation, parmi les plus puissantes au monde, bombarde un pays souverain, hors de cause, mettant hors fonction son infrastructure vitale (aéroport, centrale électrique, caserne...) et tuant ses habitants civiles par centaines.

2. Parce que l'oeuvre d'une communauté qui normalement est censée savoir mieux que quiconque ce que c'est que d'avoir été une victime haïe, une victime qui est devenue bourreau à son tour depuis longtemps déjà! Une victime du passé qui ne se lasse plus aujourd'hui de détruire et de tuer à la moindre occasion, comme si elle était sous l'emprise d'une frénésie meurtrière qu'elle ne peut réfréner, un exutoire psychotique l'affranchissant des valeurs humaines les plus élémentaires! Israël a le droit de se défendre disiez-vous M. Bush? Tout comme vous-même en Irak sans doute, omettant le mensonge forgé pour vous donner les justifications à peine faussées!

Cette "guerre" est l'illustration parfaite d'un pays à la politique raciste, anti-sémite en l'occurrence, un pays qui pratique les arrestations arbitraires, qui emprisonne pour des opinions contraire à ses dogmes impériaux, un pays où l'on se définit par sa religion ou son « ethnie » et non par sa nationalité. Car Israël est un état juif, dont les "citoyens" sont Juifs, Arabes ou Druzes... pas israéliens, comme cela devrait être le cas dans une démocratie!

Depuis sa création, cet état n’a cessé de mentir à ses citoyens, ses voisins et au monde. Ses gouvernements successifs ont commis manipulations, assassinats et atrocités sans réserve et en toute impunité. Car même devant le risque d’une condamnation aux Nations Unies, la protection du grand frère américain n’a jamais cessé d’agir, bloquant, grâce au droit de veto, l’application de la moindre résolution du Conseil de Sécurité.

Résultat, voilà bientôt soixante ans, depuis sa création, que l’état d’Israël agit en toute impunité, n’en faisant qu’à sa tête, au mépris des valeurs humaines les plus élémentaires, traitant ses voisins arabes direct ainsi que le reste du monde avec mépris et condescendance et n’hésitant pas à brandir divers moyens allant de la pression politique aux attentats ciblés, en passant par des menaces à peine voilées aux récalcitrants trop curieux…

Celui qui ose critiquer est « anti-sémite », forcément… ou alors un goy, imparfait par défaut (!) et ne méritant pas mieux que le sort talmudique qui lui est réservé…

Alors jusqu’où iront-ils ? Quel avenir présager pour la région ?

A ce stade, une réflexion simple me vient à l’esprit… D’ordinaire, la nature de l’homme ne le pousse-t-elle pas à rechercher l’entente avec autrui ? La nature de l’homme bon par excellence tel que la religion juive le définit… Qui plus est si cet autrui est son voisin direct… ? Alors quel avenir envisage Israël avec ses voisins arabes ?! Quel avenir autre si ce n’est celui d’une domination absolue assurée, d’une part, par la destruction de toutes les infrastructures permettant à l’économie d’un pays d’avancer (incluant son potentiel militaire), d’autre part en s’assurant la protection et l’impunité auprès d’un autre état puissant commettant les mêmes exactions ailleurs, heureux hasard dans un pays appartenant au même « pool-cible »… !

L’heure du boycott a sonné depuis longtemps il me semble… il est plus que temps pour qu’il soit appliqué efficacement ! Le boycott a réussi à faire plié l’apartheid en Afrique du Sud au vingtième siècle, il réussira à faire plié l’apartheid israélien au vint et unième… !

Une liste de boycott sera bientôt proposée.

AB

Commentaires

Bravo pour cet article, merci pour ces explications....

A voir www.syti.net (les maîtres du monde)

Honte au Etats-Unis et à Israël

Écrit par : chris - http://ghostreveries.bleublog.ch | 20/07/2006

La photo n'a pas besoin de commentaires. Père de famille, elle me pleure autant qu'elle me parle. J'aimerai aussi que tu y insère une photo d'un enfant Israelin, mort dans un bus, pour avoir pris place sur le siège au côté de sa mère, celui juste derrière le kamikaze qui avait une ceinture qui tenait plus à sa vie qu'à son pantalon. D'un côté comme de l'autre, un enfant mort reste une grande perte pour l'humanité, un antre de douleur pour les familles. La guerre est horrible. Il faudrait tout faire pour qu'elle cesse. Mais comment régler ses problèmes d'extremistes ? Est-ce que le Liban n'a pas un rôle à jouer dans le désarmement du Hezbollah ? Est-ce que . . . Est-ce que l'homme sera un jour raisonnable ?

Facile a dire depuis nos régions épargnées par toutes ses véléïtés. Difficile de vivre cette situation en pensant que des enfants meurent un peu partout dans le monde.

Est-ce que . . . Est-ce que la paix n'est pas toujours le prémice de la guerre ? Est-ce qu'il est normal que mon coeur pleure cet enfant qui n'ouvrira plus jamais les yeux sur le monde de demain ? Pourquoi les peuples modérés ne luttent-ils pas contre cet intégrisme mortel. . . Voilà un génocide qui ne fera pas de mal à notre planète. Faut-il encore ne as se tromper. où sont les limites ? Est-ce qu'une fois l'intégrisme disséminé, n'y aura-t-il pas un savant fou, un géni-génétique pour le remplacer par un autre gangrène humaine ?

A 12h39 on nous demande de sauter pour une cause écologique. A 12h39 pleurons de nos coeurs pour signifier qu'entre la vie et la mort, qu'entre l'intégrisme et la fatalité, qu'entre la faim et la fin, la douleur et la peur, nous choisissons l'enfant. Celui qu'il est encore temps de sauver !

Écrit par : Zeek | 20/07/2006

Cher Zeek,

Sois le bienvenu ici, je comprends très bien ton intervention et tout comme je me suis positionné du point de vue du photographe "témoin désemparé" qui finalement fait le choix de témoigner, je me positionne aussi naturellement du côté de l’enfant, quel qu’il soit ! Car un enfant israélien, qu’il soit juif, chrétien ou musulman, ne devrait jamais se retrouver déchiqueté par un obus ou une bombe humaine… Le drame de l’enfant qui meurt ainsi est incontestablement indigne et monstrueux !

Mais les images de ces meurtres, aussi abjectes soient-ils, ne doivent surtout pas occulter des contextes bien différents.

Cela fait soixante ans que les palestiniens sont victimes de massacres, déportations, assassinats ciblés, vols, humiliations quotidiennes et ce, autant de la part des militaires que des colons néofascistes . Soixante ans… te rends-tu compte ?! Une vie d’homme ! Vie que certains, au bout du rouleau, en arrivent à sacrifier par un acte désespéré, impliquant avant tout leur propre annihilation !

Bien sûr qu’il est condamnable l’acte kamikaze qui tue des civiles innocents dans un bus, mais toutes proportions gardées, il ne peut y avoir de comparaison avec les massacres de Sabra et Chatila, les bombardements high-tech ou encore les 23 tonnes de bombes lâchées sur le Liban cette nuit ! Il ne s’agit nullement de procéder à une comptabilité macabre, ce serait une offense à la mémoire de toutes ces victimes innocentes. Mais quand est-ce qu’on finira par comprendre que ce qui a commencé par une injustice majeure - à savoir le vol organisé (sans précédent au vingtième siècle) d’un pays souverain en le vidant de ses occupants légitimes – ne peut finir autrement que dans le sang. Et pourtant ce ne sont pas les initiatives de paix qui ont manqué… ni les recours diplomatiques nombreux… ni les résolutions des Nations Unies larvées… On oublie que les attentats suicides, qualifiés de terroristes (ce qui est justifié à mon sens lorsque des victimes civiles innocentes en sont la cible), ont lieu la plupart du temps dans des zones occupées illégalement par Israël et que le droit international reconnaît à n’importe quel pays occupé de résister par tous les moyens à sa disposition… Il s’agit alors de résistance ! Elle peut certes être passive ou armée, mais l’histoire nous a enseigné que c’est le contexte qui détermine le choix final contre l’occupation.

Rachel Corrie, jeune américaine âgée seulement de 23 ans, fut froidement écrasée par un bulldozer israélien venu détruire une maison palestinienne que Rachel cherchait à protéger pacifiquement. Ecrasée à deux reprises… (cf la rubrique Hommage et le témoignage de son ami à suivre).

La résistance passive n’est pas toujours la meilleure option… pas en Israël et encore moins dans les territoires occupés semble-t-il, pour autant qu’on puisse encore faire cette distinction…

Que faire alors ? Laisser Israël dominer par la force, détruire la majorité des natifs et enfermer les survivants dans ses prisons ou dans des réserves clôturées, comme ce fut le cas avec les amérindiens… ?

AB

Écrit par : Al Beck | 20/07/2006

Il y a bien trop de choses qui m'échappent dans cette guerre comme dans une autre pour savoir si le juste à ses limites. Qui de qui blâmer. La vie devrait être la priorité de tout un chacun. Un point c'est tout. Bravo au ministre Libanais qui appèle au désarmement du Hezbollah et qui ouvre la porte à toutes les négociations en vue de trouver une solution. Un Etat dans un Etat, surtout si il est armé ne peut-être tolléré à mon avis. Bravo à ceux qui écouteront ces demandes, que cessent les bruits. Et non à l'utilisation de moyens terroriste pour clamer son martire, au nom de qui et de quoi ? Pourquoi ces personnes-là ne s'attaquent-t-elles jamais à la classe dirigeante alors enfaisant payé les civils ? Trop de choses m'échappent. Que cesse le bruit qui terrorise jusqu'au juste sommeil des enfants . . . Qui trouble même leur mort !

Écrit par : Zeek | 20/07/2006

Encore une fois tu as raison... mais, malgré toi et la sincérité manifeste qui émane de tes propos, tu réagis sur la partie visible de l'iceberg...

Comme tu le dis si humblement, certaines choses t'échappent assurément dans ce conflit vieux de soixante ans. Ce n'est pas un reproche, car tu n'es pas le seul dans ce cas... Nous réagissons tous face à ce que nous voyons dans l'immédiat, ou plus exactement nous réagissons à ce qu'on veut bien nous montrer. Le rouleau compresseur médiatique s'embarrasse peu des détails, la durée de vie d'une information étant de 30 secondes, c'est en permanence une succession d'instantanés qui nous est servie, à une vitesse vertigineuse.

Alors à chacun de prendre le temps pour s'informer et se faire son opinion correcte.

Bien sûr que c'est une bonne chose que l'un des deux partis prenne sur lui et essaie de tempérer la fièvre générale, mais pourquoi aurait-on cette attente uniquement vis-à-vis de l'un des deux partis, tout en justifiant les choix absurdes faits par l'autre?!

Qui plus est, nous attendons cet effort du plus faible des deux, celui qui se fait littéralement écrasé par le plus fort !

Dans un fait divers sportif récent, tout le monde ou presque était d’accord sur le principe qu’une provocation, même odieuse, ne pouvait justifier un acte de vengeance… Que celui qui répondait se mettait au même niveau que le provocateur… Et c’est ce même monde qui aujourd’hui ne semble pas s’alarmer de la réponse monstrueuse du gouvernement israélien, allant même jusqu’à faire le jeu de l’agresseur en se contentant d’évacuer ses ressortissants, signe ultime d’impuissance face à la folie démesurée du plus fort !

Mais pourquoi au juste une personne en arrive à se faire exploser ou qu’un groupe s’organise pour enlever deux ou trois soldats ? Pour le plaisir de faire le mal ? Cela ne doit-il pas nous renvoyer à un moment donné à avoir un minimum de réflexion et d’analyse ?

L’oppression a toujours été à l’origine de ce genre d’actions qui, dit en passant et là j’abonde totalement dans ton sens, ne devraient toucher que les acteurs directs de l’oppression et non le peuple, ce dernier ne pouvant être tenu responsable des actions de ses dirigeants ! A ce propos, il n’est pas fait grand étalage dans nos médias des manifestations au sein d’Israël contre l’agression de son gouvernement à Gaza et au Liban…

Je te concède également qu’on peut en arriver parfois à se dire, en désespoir de cause : « Mais quelle bande de cons tous autant qu’ils sont… » Mais là encore ça reviendrait à renvoyer dos-à-dos les deux partis en conflit, oubliant au passage que l’un des deux est l’occupant oppresseur, doté de l’arme nucléaire et possédant l’une des armées les plus puissantes de la planète. C’est lui qui devrait donner l’exemple et non user du droit du plus fort…

Je ne peux que t’encourager à lire et te documenter sur la question, la réalité des choses pourraient te sembler… disons… différente.

Paix

Écrit par : Al Beck | 20/07/2006

Nos tords trouvent leurs raisons ailleurs. Trop d'information et de désinformation. A écouter tout le monde, tout le monde détient sa vérité. A mon humble avis, mais cela ne tiens qu'à moi, si ce n'est pas une chose, ce serait une autre qui les motiveraient à se faire sauter. Comme imaginer que si une race unifiée existait, que l'apartaid disparaitrait avec . . . On trouvera toujours une différence à xénophober. Ce pourrait être une couleur de cheveux ou le parfum du corps.

Le plus horrible dans tous cela, c'est effectivement que les civils paient, alors qu'eux ne demandent qu'à vivire. J'espère que la génération de demain se retrouvera, comme c'est le cas, entre Israeliens et Palestinien, qui n'y comprennent rien et se cotoient, qui crient leur ras le bol. J'espère aussi que les libanais vivront leur paix.

Le juste sera toujours la raison du plus fort. C'est du gachi tout ça, faire du mal lors de notre passage éphémère . . . Que les dirigeants paient pour leur manque de clairvoyances dans l'avenir du genre humain, qu'ils soient d'un côté ou de l'autre et que l'on apporte enfin de vrais solutions aux maux de la terre . . .

Écrit par : Zeek | 21/07/2006

cette photo est horrible et fend le coeur c'est certains... Mais comment se permettre de juger du reste ? Juger une guerre qui au font à plus de deux milles ans non ? Aujourd'hui l'Esplanade des Mosqué, avant c'était l'emplacement du grand temple.... se battre pour un monument quel bêtise... et à la fois c'est compréhensible, tenter de garder des traces de son histoire...
Qui désaprouver le plus ? Les kamikaze qui ne tue exprès que civile et enfants, ou les frappe d'une armée trop puissante qui tue malheureusement également civile et enfant (mais peut etre sans le vouloir ?)

C'est moche des deux coté, et j'ai pas de solution, si ce n'est que peut etre il serait temps de désarmer tous ces pays là-bas, Israël compris. De déterminer des frontière fixe, d'imposer des lois là bas pour protéger toute la population... Mais dans ce cas là, ne deviendrons nous pas également des juges se prennant pour dieu en dictant ce qui est bien ou mal ?

Honte aux gourvenement de ces pays là, mais pas à leur population. J'y suis aller moi là-bas, à la rencontre de ces gens. Palestiniens, Israëlien, Juif, arabes, etc. C'étais en décembre 2000 juste après l'attentat de l'université de tel a viv me semble t'il. J'y suis aller avec une association c'étais pas pour faire la touriste. Tous ces jeunes mon ému ce que j'ai pu rencontré (sauf les extrémiste des deux côtés). Ils ne veulent qu'une chose vivre en paix avec leur voisin et se foutent bien de la religion.

J'ai visité de village de Neve Shalom (source de paix ou oasis de paix en hébreux). La-bas cohabite Juif et palestiniens, les enfants aprenne l'arabe et l'hébreu à l'école. Et tout le monde vie en paix, n'est ce pas un exemple à suivre ? Ce dire que c'est possible ? Je garde espoir.... et je ne juge pas, du moins j'essaie....

Écrit par : Emma | 21/07/2006

Emma qui s'engage à ne pas juger 8O))))

Oui, notre génération veut vivre en paix, sans savoir comment se reproduire, en hesitant sur la date, 68 ou 69 ? L'un n'est pas fécond, donc l'autre doit être révolutionaire 8O)

J'ai aussi travaillé dans des pays musulmans où, même si la religion est aussi une culture de vie, elle y est employée dans le bon sens. Dommage que ses paroles-là ne soient pas entendues.

Lees personnes ne se rendent-elle pas compte que la troisième guerre mondiale à commencer ? Même si celle-ci ne ressemble en rien aux autres ? Les moyens ne sont plus les même qu'à l'époque et comme le dit Al Beck, ce n'est que la partie visible de l'Iceberg.

Les morts inutils existeront toujours tant que l'homme voudras plus qu'il n'a déjà et plus que la vie ne compte . . . Manger à sa fin devrait être la préocupation première de tout un chacun . . . Mais où va le matérialisme politique, économique et religieux ????

Qui ne pourra jamais un jour répondre à cette question existe-en-ciel . . . Pourquoi ??????

Écrit par : Zeek | 21/07/2006

Zeek, tu as dit:

"A mon humble avis, mais cela ne tiens qu'à moi, si ce n'est pas une chose, ce serait une autre qui les motiveraient à se faire sauter"

Je ne peux être d'accord avec toi sur cette partie de ton intervention.

Je ne sais pas si tu te rends compte, mais ça laisse tout bonnement entendre que c'est par nature que ces gens-là se feraient exploser!

En disant cela tu ne dis pas autre chose que certains "responsables" israéliens qui voient dans les pays voisins une culture barbare d'un autre âge!

Non, ce n'est pas un réflexe naturel de se faire exploser et justement surtout pas dans ces cultures orientales où la vie est ce qu'il y a de plus sacré! Ce n'est pas parce qu'il existe tout un mythe autour de la notion de martyre que cela veut dire qu'ils sont tous prêts à se faire sauter pour accéder aux paradis...

Ça c'est un discours de propagande, le même qui, à une époque, osait prétendre que les mères palestinienne étaient fières que leurs enfants meurent en jetant des pierres sur les chars israéliens! C'est du grand n'importe quoi!

Le peuple palestinien est un peuple amical, pacifique, courtois, hospitalier et généreux. Comme le dit Michael Warschawski dans un article intitulé « Avant de vous tuer, les dieux vous rendent fous » Neuf remarques de Michael Warschawski :

« La seule "offre généreuse" est venue des Palestiniens lorsqu'ils furent prêts à accepter la coexistence pacifique entre eux et Israël dans un état palestinien limité à 22% de sa patrie historique. Au lieu d'accepter cette offre inespérée, les différents dirigeants israéliens ont commencé à marchander, à tricher et, finalement, avec Sharon, à rejeter complètement toute négociation pour un compromis raisonnable. Israël a répondu à l'offre arabe de paix et de réconciliation avec des violences, des destructions et des humiliations sans limite. »

Michael Warschawski est journaliste et militant, animateur du Centre d'information alternative (AIC), fils de l’ancien grand rabbin Meïr Warchawski (une haute figure de la résistance juive contre l’occupation allemande).

Ceci EST la vérité, il n’y a qu’une vérité, une seule, sinon ce n’est pas la vérité ! Je fais bien entendu référence à la signification étymologique du mot vérité. Il peut y avoir par contre plusieurs points de vue sur une question, la nuançant dans un sens ou dans l’autre, mais le fait demeure qu’il n’y a et ne peut y avoir qu’une seule Vérité.
Et cette vérité est, dans le cas qui nous intéresse, d’une repoussante cruauté, tellement horrible qu’il est parfois plus tentant de l’ignorer ou d’en omettre une partie.

Or dans la question palestino-arabo-israélienne, il n’y a aucun autre choix, plus exactement le gouvernement israélien ne laisse d’autre choix que de tenir compte du contexte global depuis la création manigancée du foyer national juif en Palestine et sa mutation en un Etat agressif, arrogant et meurtrier !

Albert Einstein avait déclaré sur cette question :

« Sans coopération honnête avec les Arabes, pas de paix, pas de prospérité. Cela concerne le long terme, pas l’instant présent »

En 1948, suite à la création autoproclamée d’Israël, les autorités sionistes lui proposèrent la présidence de l’Etat, mais il refusa poliment.

Et pourtant… un esprit aussi éclairé aurait été une garantie d’équité et de justice…

Si je parle de tout ça c’est pour te dire qu’on ne peut juste s’émouvoir et se scandaliser, parce qu’un individu se fait exploser dans un bus, sans essayer de comprendre les raisons, le contexte… Cela ne justifiera en rien l’action destructrice, mais pourra au moins servir à mieux éclairer la vérité !

On pourra alors découvrir que si aujourd’hui des gens en arrivent à se sacrifier en tuant des innocents, c’est qu’ils étaient sans doute possible arrivés à la limite du supportable et ont craqués !

Pourquoi ? A cause de ce qui leur est infligé !

Qu’est-ce qui leur a été infligé ? Vol des terres, viols des femmes, humiliations, meurtres ciblés (d’Etat !), massacres planifiés, crimes de guerre et violations des droits de l’homme, arrestations arbitraires, tortures, tortures légalisées d’ailleurs et la liste est longue.

Ce n’est pas de la propagande, ce sont des faits indéniables !

Qui leur a infligé tout ça ? Un régime d’occupation se prétendant une démocratie !

Pourquoi ? Pour exister…

Mais n’existait-il pas déjà ? Si bien sûr, une communauté juive non négligeable vivait dans le nord de la Palestine et entretenait des relations commerciales et de bon voisinage avec le reste des habitants. Tout allait bien, économiquement, culturellement, humainement… une université avait même vue le jour le premier avril 1925, la « Hebrew University of Jerusalem », dont justement Albert Einstein avait contribué à l’établissement…

Et pourquoi la situation a-t-elle dégénérée alors ? Parce que des intellectuels sionistes se sont mis à magouiller pour créer dans un premier temps un foyer national juif, profitant du drame de la seconde guerre mondiale, tout en sachant pertinemment que par foyer national, on entendait purement et simplement Etat juif, implanté en Palestine sur des terres achetées légalement, puis volées en chassant ses habitants légitimes, ou en massacrant une partie d’entre eux pour semer une terreur sans nom parmi les récalcitrants à partir …

Depuis 1948, près de 400 localités palestiniennes furent rayées de la carte et leurs terres confisquées dans le cadre du plan de « judaïsation de la Galilée » du gouvernement travailliste !

Ce projet fut élaboré par Joseph Nahmani (1953) qui l'adressa à Ben Gourion (Premier ministre de 1948 à 1963).

On peut en citer quelques extraits : "Bien que la Galilée occidentale ait été occupée, elle n'a toujours pas été libérée de sa population arabe, ainsi que cela s'est produit dans d'autres parties du pays. Il y a toujours 51 villages et la ville de Nazareth dont les habitants ne sont pas partis.
En tout, il y a là 84 000 Arabes, sans compter Saint Jean d'Acre, qui contrôlent 929 549 dunums (unité de mesure au Moyen-Orient, 1 dunum = 1000 m2) ... l'existence même d'un groupe arabe homogène dans cette partie du pays est une invite aux Etats arabes à avancer leurs revendications sur cette région... Il est donc essentiel de disloquer cette concentration d'Arabes au moyen de colonies juives..."

La population arabe en Galilée et dans l'ensemble de la région nord était une obsession pour les dirigeants israéliens.

Golda Meïr (Premier ministre d'Israël de 1969 à 1974) avoua que son sommeil était troublé parce qu'elle se demandait chaque matin combien d'enfants arabes étaient nés pendant la dernière nuit. (voir le livre "Le racisme de l'Etat d'Israël" d'Israël Shahak ex-Président de la ligue israélienne des Droits de l'homme).

Cette idée de déportation de la population locale fut déjà évoquée lors du congrès sioniste de Zürich de 1937, à l’occasion duquel un délégué, A. Lulu, a déclaré que le "transfert est un programme logique et juste, moral et humain dans tous les sens".

Sans commentaires… ou alors juste un petit dernier, de Moshé Dayan, à l’époque où il était ministre de la défense :

"Toutes nos cités sont construites sur les ruines de villages arabes, et nous ne rasons pas seulement leurs murs, mais nous essayons de rayer leurs noms des livres d'histoire. Ils (les Palestiniens) ont donc de très bonnes raisons de lutter contre nous. Si j'étais arabe, je combattrais certainement pour le Fatah."
([56]Revue, "Konkret",1973, Allemagne, n°21.)


Tout ceci est vrai et vérifiable ! Voilà pourquoi, en autres, certains en arrivent à « craquer » quand, en plus de cet historique injuste et catastrophique, ils se voient encore humiliés au quotidien, dans les démarches administratives, aux check-points, avec des temps d’attente de 3 à 7 heures quand tout va bien… T’imagines-tu devoir subir ça tous les jours pour gagner ta vie ?

Sans compter les enfants tués, tous les jours, les maisons détruites, l’impunité dont jouissent les colons extrémistes lorsqu’ils harcèlent les paysans pour les empêcher de cultiver ou de rentrer leurs récoltes par des jets de pierres, d’ordures ou carrément par des tirs de mitrailleuses avec des morts à la clé et à de nombreuses reprises déjà…

Alors oui de l’autre côté, des fusées bidouillées sont lancées, souvent sans faire de gros dégâts ou de victimes (heureusement pour elles !).

Alors oui certains n’en peuvent plus et se tuent en voulant provoquer un maximum de pertes… Cela reste moralement inacceptable et à double titre, car comme je l’ai déjà dit :

1. Aucun civil ne devrait avoir à subir les conséquences des actes belliqueux de ses dirigeants.
2. Aucun être humain ne devrait être humilié, volé ou violenté, au point de se retrouver dans l’impasse désespérée de se faire kamikaze…

Concernant ce dernier point je me dois de te rappeler que le Hezbollah a tenu sa parole lui, durant les 17 derniers mois… Aucune action armée de sa part, privilégiant la voie politique comme promis et prêt à reconnaître Israël dans ses frontières de 1967… Mais Israël a commis à Gaza les exactions que l’on sait maintenant et le Hezbollah a riposté en enlevant les soldats israéliens pour avoir une « monnaie d’échange » à mettre dans la balance dans le but de faire libérer des centaines de prisonniers arabes (hommes, femmes et enfants !) qui croupissent dans les prisons israéliennes depuis des années, hors zone de justice…

Voilà pourquoi on ne peut renvoyer Palestiniens et Israéliens dos-à-dos… l’un des deux partis n’ayant même plus de jambes pour le soutenir et un dos en compote à force de prendre des coups…

AB

Écrit par : Albeck | 21/07/2006

Emma,

Après mon dernier commentaire (un peu long j'avoue), je souhaite retenir de tes propos la choses suivante:

"J'ai visité de village de Neve Shalom (source de paix ou oasis de paix en hébreux). La-bas cohabite Juif et palestiniens, les enfants aprenne l'arabe et l'hébreu à l'école. Et tout le monde vie en paix, n'est ce pas un exemple à suivre ? Ce dire que c'est possible ? Je garde espoir.... et je ne juge pas, du moins j'essaie...."

L'ESPOIR... C'est effectivement la seule chose qui nous reste... C'est peut-être ce qui définit le plus l'être humain, ou qui devrait le définir le plus...

A tous merci pour votre contribution.

Paix

Écrit par : Albeck | 21/07/2006

AB, merci pour le résumé historique qui, en effet, pousserait tout homme a des actes désésperés. Je ne remets pas en cause, n'y n'approuve ce que fais Israel. Pour dire vrai, si je n'avais pas une famille moi-même, je ne m'y intéresserais peut-être pas ( c'est une image ).

Ce que je voulais dire par si ce n'et pas une chose, ce sera une autre, ce n'était pas pour mettre tout le monde dans le même pays occupé. Je voulais dire que si ce n'était pas ces personnes là, d'autres auraient des grieffes. Nous tournons toujours le dos à quelque chose ou a quelqu'un.

Le problème provient effectivement de l'intelectualité. Ce qui me blaisse à ce niveau, c'est que ce ne sont pas ces mêmes intelectuels qui porte la ceinture ! Alors pourquoi autant de propagande pour faire se volatiliser de pauvres personnes lobotomisée, à l'image de ce jeune palestinien qui ne voulait pas mourir, entouré par les forces Israeliennes qui attendait qu'il enlève sa ceinture ? OÛ est l'explication ?

Désinformation peut-être ou problème de culture . . . Quels parent laisseraient aller ses enfants jeter des pierres contre des tanks et des balles ? C'est devenu un sport national, ça, histoire d'occuper les occupés ? C'est peut-être pour moi de la désinformation, mais j'ai ien entendu des pères et des mères dire qu'ils seraient fier que leur enfant meurt en martyre . . . Même si je comprends ( sans savoir ce que cela signifie vraiment ) l'oppression et l'humiliation, j'ai de la peine à comprendre, mêm si ceux-ci sont une minorité.

Prenons la libre expression et ce que les intelectuels extremiste en ont fait avec les caricatures de Mohamet. Une hstoire somme toute banale qui a dérapper parce que certaines personnes ont vu là, un excuse pour faire hausser le ton. Je trouverai effectivement plus judicieux que des caricatures soient faites sur la Chine et les droits de l'homme, naturellement, mais l'ampleur de ce phénomène est à l'image de ce que tout intelectuel, qu'il soit d'un côté comme de l'autre, peut faire dans son érudition fanatique. La réaction aurait dû, à mon sens être beaucoup plus modérée pour s'être attaqué à un fondement d'une religion. Un peu comme si le vatican allait bruler toutes ses églises parce que la tentation du christ et ses partisans pédophiles ne correspndaient pas à l'histoire de leur religion . . . Enfin bref, je père les pédales . . .

Tout ceci pour te dire que ta démarche m'informe beaucoup et que malgré celà, comme tu le dis toi-même, je condamne tous ses actes qui ne serviront ni la paix, ni les enfants de demains, qu'ils soient d'une nationalité ou d'une autre, d'une religion plus que d'une autre.

Merci Al Beck, très intéressant de pouvoir parler de tout cela. J'espère qu'en attendant, des personnes éclairées trouveront une solution à un cessez-le-feu qui puisse durer.

Écrit par : Zeek | 21/07/2006

Je ne peux malheureusement répondre sur ton dernier commentaire, car je n'ai plus le temps pour le faire aujourd'hui. Tu y soulèves pourtant un point capital, un exemple parfait d'iceberg... ;-)

J'aurai en tout cas plaisir à te répondre bientôt. En attendant je te remercie encore pour cet échange enrichissant.

A bientôt.

AB

Écrit par : Albeck | 21/07/2006

Les réponses ne sont pas prête de pleuvoir ausi rapidement que le reste malheureusement.

Très enrichissant, oui, merci. Avec ma vison tronquée depuis notre petit bunker neutre, difficile d'apporter des solutions . . .

J'espère qu'antre temps, les nouvelles seront meilleures.

A bientôt

Zeek

Écrit par : Zeek | 21/07/2006

Les commentaires sont fermés.