02/08/2006

Quelques chiffres...

Source: http://www.planetenonviolence.org

 

Situation humanitaire dans la Bande de Gaza

 

Le directeur du Bureau Central Palestinien des Statistiques, Loai Shabaneh a fait état des conditions humanitaires dans la Bande de Gaza suite aux attaques israéliennes menée depuis quelques jours. Il a mentionné que la plupart des institutions ont suspendu leurs activités parce qu'elles n'ont pas de courant électrique à cause des bombardements israéliens sur la principale centrale électrique de Gaza. La Bande de Gaza souffre également d'une pénurie de pétrole à cause du siège imposé au peuple palestinien.

Situation humanitaire en général

Environ 200 000 familles n'ont plus de courant électrique, les réfrigérateurs ne fonctionnent plus. Les familles dépendent pour leur nourriture de la farine et du riz qui seront épuisés d'ici deux semaines.

170 000 familles souffriront d'une pénurie de gaz nécessaire pour cuisiner d'ici une semaine.

194 000 familles souffraient déjà de pauvreté avant l'incursion israélienne dont 150 000 qui vivent en dessous du seuil de pauvreté (moins de deux dollars par jour).

Les familles de Gaza paient en plus 1/2 million de shekels (environ 110 000 dollars) par jour pour les bougies et les sources d'éclairages alternatifs. 88 000 familles n'ont pas accès à l'eau potable.

D'autre part, 2500 Palestiniens sont bloqués au point de contrôle de Rafah et vivent dans des conditions humanitaires difficiles.

Situation nutritionnelle

Les stocks de 7500 entreprises de produits alimentaires et médicaux sont menacés suite aux coupures de courant. Environ 7000 d'entre elles utilisent des réfrigérateurs pour conserver environ 120 tonnes de produis alimentaires et médicaux qui risquent d'être endommagés.

2400 familles ont perdu leurs sources de revenus suite au siège maritime israélien imposé sur les côtes de la Bande de Gaza. Les pécheurs perdent environ 1/2 million de shekels (environ 110 000 dollars) par jour et la Bande de Gaza est privée de 30 tonnes de poissons/jour. Les 300 bateaux des pécheurs risquent d'être endommagés.

Conditions sanitaires

Les 22 hôpitaux de Gaza dépendent pour leur alimentation de la principale centrale publique électrique. L'approvisionnement a été coupé, et ils perdront totalement l'alimentation fournie par des générateurs de réserve d'ici une semaine à cause de la pénurie de pétrole. En moyenne c'est 200 opérations chirurgicales par jour qui seront reportées ou annulées. 250 patients souffrant d'insuffisance rénale risquent de mourir suite à l'arrêt des machines de dialyse.

Par ailleurs, 30 000 enfants dans la Bande de Gaza souffrent de malnutrition chronique et la situation risque d'empirer à cause du manque de nourriture et de la pollution de l'approvisionnement en eau qui va augmenter le nombre des diarrhées.

La mortalité infantile liée aux accouchements prématurés dépassera 35% de la totalité des morts de nouveaux nés. Une recrudescence de mortalité chez les nourrissons à cause des diarrhées et de la déshydratation est prévisible à cause du manque de médicaments nécessaires pour les traiter.

Environ 112 000 résidents de la Bande de Gaza souffrent de maladie chronique et 90 000 d'entre eux courent des risques parce qu'ils ne peuvent pas recevoir les traitements appropriés.

Détérioration de la situation psychologique des enfants

80% des enfants de la Bande de Gaza ont perdu leurs sources de loisirs (regarder la TV, utilisation des ordinateurs, lectures, visites à des amis, pratiques sportives) à cause des coupures, du bouclage et de l'absence de sécurité au niveau de la communauté, ceci ayant des conséquences sur leur état psychologique.
80 000 des enfants de Gaza souffriront de traumatismes liés à la peur du noir en plus des 50 000 qui souffriront de cauchemars.

. Source : BCPS Bureau Central Palestinien des Statistiques Gaza 3/07/06

Commentaires


Je suis sous le choc......

Je savais que c etait la cata en palestine mais la!!!!!

Moi pour l instant j essaye de faire mon possible pour aider le liban mais c est vrai que du coup on parle moi de la palestine....

C est vraiment galère tout ca que va devenir cette partie du monde, combien de mort libanais ou palestiniens avant que l europe et l onu fassent vraiment quelques choses on ne parle meme pas de l amerique on sait ce qu ils veulent....

Si ca continue bientot tu ferras un meme article pour les libanais....

Écrit par : libanaise | 02/08/2006

J'espère que bientôt je n'aurai plus besoin d'écrire quoi que ce soit, crois-moi!

Malheureusement j'ai bien peur que cette folie est loin de se terminer de sitôt... Et même si ça devait se calmer un peu, ça serait probablement pour une situation plus déplorable encore! Le gouvernement israélien est passé maître en la matière depuis le temps...

Pendant qu'il faisait évacuer 8'000 colons de Gaza (pour libérer le terrain avant une attaque militaire infâme...) et que tous les regards se braquaient sur la "tragédie" des colons obligés de quitter "leurs" maisons, ce gouvernement arrogant et imbu de lui-même installait 18'000 colons de plus en CisJordanie...


Ce qui se passe est affreux à plus d'un titre... La destruction du Liban était planifiée de longue date... de plus en plus d'éléments tendent à le démontrer aujourd'hui! Et ma conviction est que cela ne s'arrêtera pas comme ça... J'espère vraiment me tromper.

Des amis rentrés de Damas récemment m'ont parlé de 160'000 réfugiés libanais que la Syrie avait accueilli. Ils logent dans des écoles, des salles de sport et des hangars aménagés. Les hôpitaux sont saturés de blessés et il semble que les Damascéniens ont lancé un mouvement spontané de solidarité, pourvoyant ces malheureux en produits de première nécessité, en eau, nourriture etc.

J’espère que tous tes proches sont à l’abri et se portent bien.

Amicalement


AB

Écrit par : Al Beck | 02/08/2006

Comment demander quelques choses aux USA alors qu'ils sont les premiers derrières les israeliens. Sans cet appui auraient-ils osé attaquer la palestine et le Liban ??? j'en doute.

Et dire que le Liban, il y a 10 ans, était appelé la Suisse du moyen-orient... Dommage sans dire que la Suisse n'est plus ce qu'elle était.

Bon concernant ces guerres, j'ai rien compris au pourquoi du comment. Finalement je m'en fiche un peu de qui à fait quoi, du moment qu'ils arrêtent avec leurs guerres de religion, financière ou autes.

Il y en a marre que l'être humain confirme en permanence qu'il est le seul animal à s'auto-détruire et le seul à tuer par plaisir.

Écrit par : legeco | 02/08/2006

Salut Legeco...

Pour faire simple (mais vraiment simple...) imagine-toi vivant avec ta famille sur une parcelle de terre où tu es né, où ton père était né avant toi et son père avant lui... et le père de son grand-père et ce depuis des centaines d'années... Imagine que sur ces 10'000 m2 de terre, une famille sans terre décide de s'installer sur une petite portion...

Tu te dis... bon pourquoi pas aider ces gens du voyage... ça te coûtera rien...

Sauf que ces gens-là, ils avaient d'autres projets en tête... Bientôt, aidés par d'autres amis à eux, ils plantes des poteaux, posent des grillages un peu partout... Tes propres amis ne peuvent plus te rendre visite, ils sont chassés par ces nouveaux arrivants... Bientôt toi aussi tu ne peux plus circuler sur ta terre librement et si tu ne fuis pas pour sauver ta vie tu n'oses plus sortir de chez toi...

Oh mais tu as bien essayé de protester au début en enlevant les grillages installés... mais immédiatement tu as été accusé de sabotage, de terroriste, d'animal sauvage qu'il fallait dresser!

Soixante ans après tu es vieux, tes enfants ont grandi, ceux encore en vie, car sur les six que tu avais, l'un est mort faute de médicament, l'autre tiré comme un lapin suite à... une erreur... le troisième tué ouvertement par une balle entre les deux yeux, parce qu'il avait jeté une pierre sur le gars qui avait tué son frère...

Soixante ans après voilà où tu en es... on a volé ta terre, on ne te tolère même pas sur le dixième qu'on t'a laissé... et si tu te défends, on te traite de terroriste... il ne te reste plus qu'à te faire exploser et en finir... si bien sûr tu craques et que tu en arrives à te comporter comme l'animal qu'on a essayé de faire de toi...

Voilà ce qui résume la situation cher ami... Les Palestiniens ne se battent pas pour la religion, l'argent ou le pouvoir... Ils se battent pour survivre... même pas vivre, juste survivre...

Tout ça sous le regard d'un monde qui avait juré en guise de slogan:

"Plus jamais ça"...

Écrit par : Al Beck | 02/08/2006


160000 c est le nombre en syrie mais combien au liban n ont + rien....

Je suis suissesse mais mariée a un libanais, je considere ce pays comme le miens... c est celui de mes enfants, les israeliens detruissent le pays de mes enfants...

Pour l instant ma belle-famille va bien mais ils souffrent aussi du manque d electricite, des prix qui s envolent.... Ils ne peuvent pas sortir sans avoir peur...

Et nous on ne peut rien faire c est le + dur....

De quel droit israel a le droit de vie et de mort sur les peuples qui habitent a cote de lui...combien de vie libanaise pour 2 soldats enlevé... combien de vie palestinienne pour 1 soldat enlevé et 1 mort....

Le tiers des morts au liban sont des enfants....

Meme si tout s arrete demain le mal est fait, les gens du sud qui on tout perdu que vont-t-ils faire cet hiver? Ils vont aller ou? En septembre les ecoles sont censee recommencer ou vont aller les refugiers....
Trop de question mais pas de réponse....

Écrit par : libanaise | 02/08/2006

Si malheureusement... une réponse en tout cas...

La politique du fait accompli...

D'autant plus lorsqu'une super puissance, tout aussi coupable, garantit une impunité totale, au mépris des lois internationales et des valeurs humaines...

Il faut garder espoir et agir en boycottant un max...

Écrit par : Al Beck | 02/08/2006

Salut Al Beck,

Merci pour tes explications, elles confirment parfaitement ce que je pensais depuis le début de cette guerre Israélo-Palestinienne. Maintenant c'est le Liban qui se fait attaquer. Je sais ce qui s'est passé par le passé quand Israël a occupé le sud du Liban et qu'en suite ils se sont retirés.
Mais dernièrement cette guerre avec le Liban aurait (j'ai bien dit aurait) commencé suite à une attaque d'un groupe armé du Liban ainsi que suite à l'enlèvement d'un soldat israélien.
Alors je reste convaincu que tout ceci était orchestré et prévu par les Israéliens mais j'ai du mal à comprendre pourquoi se groupe armé à raviver la flamme de la terreur. Etait-ce vraiment nécessaire ? C'est-il passé quelques choses que nous ignorons pour qu'il agisse ainsi ?
J'arrête pas d'entendre aux infos que ce groupe armé (je n'ose écrire son nom de peur de mal l'orthographié) se cacherait parmi la population civile dans le sud du Liban. Ce n’est pas vraiment pensé à son peuple ceci, même si ils sont bien évidement en infériorité.
En revanche je trouve scandaleux quand j'entends un politique israélien qui affirme que l'occident ne dit rien quand les USA massacrent des civiles en Irak alors qu'on se révolte contre Israël. Comme si les américains étaient des exemples....

Le monde ne pourrait-il pas être en paix pendant 10 ans d’affiler non d'une pipe....

Écrit par : legeco | 02/08/2006

Et si la plus grande ruse du diable était de faire croire au monde qu'il n'existait pas, qu'il n'était qu'un mythe pour tout esprit éclairé moderne...?! Pourquoi ? Pour mieux agir dans l’ombre…

En toute chose, il y a la surface et la profondeur, l'apparent et le caché... Le visible n'est plus synonyme du vrai... En fait c'est encore plus pernicieux que ça, le visible n'est plus "tout à fait" vrai... car le mensonge s'y est immiscé, mélangé et répandu dans les interstices anodins, sous forme de contrevérités ou d'omissions...

Un terme résume un peu tout ça ; Désinformation.

Comme tu l’as si justement pressenti, quelque part, quelque chose manque, « ça cloche », l’information donnée semble boiter légèrement… juste ce qu’il faut pour que le méfait soit accompli, mais pas suffisamment pour que ça en devienne flagrant.

Bien sûr que je me suis dit moi aussi, dans un premier temps, « quelle bande de crétins, pourquoi ils cherchent les ennuis comme ça ?! », suite à la manière dont l’information m’était parvenue… Puis, lorsque mon sens critique a repris le dessus, il m’est apparu plus que douteux que le Hezbollah fasse preuve d’aussi peu de recul par rapport aux tensions et aux agressions subies à Gaza au même moment…

En réalité, les deux soldats israéliens ont été enlevés sur le territoire libanais, suite à une incursion de leur commando dans l’arrière-pays, à Aïta al Chaab ! Et tout à coup la lumière jaillit… éclairant d’un jour nouveau les faits demeurés dans l’ombre!

Je vais mettre une note plus complète à ce sujet, un article du Réseau Voltaire, site que je recommande fortement, ainsi que d’autres notes traitant de ce problème de désinformation justement.

Il faut toujours prendre le temps de vérifier l’information « commerciale » avant de tirer ses conclusions, avant de réagir… vérifier les sources…

Amicalement.

AB

Écrit par : Al Beck | 03/08/2006

Merci AB, tu écris que le soldat israélien a été enlevé sur le sol Libanais. Si tel est le cas, je peux comprendre que le Hezbollah l'ait enlevé mais je suis bien plus inquiet concernant la désinformation.
Ce midi encore au TJ j'ai entendu qu'ils auraient (car ils sont 3) été enlevés sur sol Israélien….. Un mensonge comme excuse pour créer une guerre prévue depuis bien trop d’année.

Suis d'accord avec toi quand tu dis qu'il faut toujours vérifier l'information avant d'en tirer des conclusions mais alors que font les journalistes. Chacun son job non et il me semble que ces vérifications leur incombe au même titre que mes obligations dans ma fonction.

J'attends avec plaisir ta future note car ce sujet m'intéresse.
Amicalement

Écrit par : legeco | 03/08/2006

Merci à toi,

Le problème est, entre autres, que la plupart des journaux ne tirent plus leurs informations à la source, mais se contentent de relayer, agrémentées de leurs commentaires (souvent orientés) des dépêches arrivant aux principales agences de presse, type Reuters ou AFP…

C’est ainsi notamment que Reuters a contribué à la campagne de diffamation contre l’Iran, relayant l’information que son président aurait dit vouloir rayer Israël de la carte… D’où associations d’idées obligent, « rayer Israël » - « programme nucléaire »…

Abusé ou de mèche, Reuters a relayé cette « information » et l’a transmis à la plupart des organismes de presse et aux médias télévisés du monde…

Le sale tour était joué, alors que le président iranien n’avait dit aucune absurdité de ce genre ! D'ailleurs, j’avais mis en ligne le script intégral de son discours si ça t’intéresse…

Et des « faits-divers » comme ceux-là ne manquent pas malheureusement…

AB

Écrit par : Al Beck | 03/08/2006

Les commentaires sont fermés.